La légende de Niko Pirosmani

Le célèbre peintre primitiviste géorgien Niko Pirosmani (Nikolay Pirosmanashvili) vécut entre 1862 et 1918. Durant sa vie, il vécut dans la pauvreté et fut souvent contraint de peindre en échange de nourriture; la vraie gloire ne lui vint qu'après sa mort. Sa notoriété mondiale augmenta également en raison de son histoire touchante liée à l’amour qu’il éprouvait pour une actrice étrangère. Cette histoire devint particulièrement célèbre grâce à la chanson de la chanteuse russe Alla Pugacheva "Million Scarlet roses" (Million de roses rouges) qui parle de cet artiste géorgien. A l’époque, toute l'Union soviétique connaissait cette chanson par cœur. Alors, de quoi parle cette histoire ?

En mars 1909, l’actrice française Marguerite de Sèvres se produit à Tiflis. Niko Pirosmani, émerveillé par son talent et par sa beauté, tombe immédiatement amoureux. Il est dit que beaucoup d'hommes sont tombés amoureux d'elle, mais que Marguerite demeura toujours inaccessible. "Si vous êtes un artiste national et appartenez à la nation entière, vous ne devriez pas appartenir à une seule personne", tel était son opinion. L'amour du peintre gênait Marguerite. Certains disent qu'il l'attendait près de sa maison et quand elle ne lui prêtait pas attention, il s’agenouillait, pleurait et embrassait le sol là où elle passait. Pirosmani peint le portrait de l'actrice et le nomma "Actress Margarita" (Actrice Marguerite). C'est aujourd’hui une de ses œuvres les plus célèbres.

Pour l’anniversaire de Marguerite, Pirosmani vendit tous ses biens et acheta toutes les fleurs de la ville. D'énormes chariots chargés de fleurs furent livrés chez Marguerite. Ils firent déchargés près de sa fenêtre, et en peu de temps, toute la rue fut remplie de fleurs. La légende dit que ces fleurs étaient des roses, mais en réalité, il n’y avait pas que des roses mais il y avait également des lilas, des acacias, des lys et d'autres fleurs encore. Ce matin-là, Marguerite entendit du bruit et sentit un arôme incroyable. Excitée, elle s'approcha de la fenêtre et vit qu’un magnifique tapis de fleurs s’étendait devant elle, et que Pirosmani s’avançait vers sa maison à travers l’amas de fleurs. L'actrice s’enfuit de la maison dans sa plus belle robe et donna à l'artiste son premier et dernier baiser. Bien évidemment, cette histoire est enjolivée de légendes, et jusqu’à aujourd’hui, personne ne peut dire exactement ce qu’il en est de la réalité.  On dit que Niko n’a plus jamais vu l'actrice après ce jour-là, et qu'elle quittait la Géorgie avec un riche admirateur.

Tours to Armenia

Découvrir la Géorgie

9 jours/8 nuits
1,157GBP
889GBP

Autres articles touristiques

La légende de la cathédrale de Svetitskhoveli

La légende de Vardzia

La légende de Sainte Nino

Demander